Blog

Les risques du télétravail : les troubles Musculo Squelettiques

risques télétravail

Avec le confinement terminé en France depuis le 12 mai, beaucoup d’employés continuent le télétravail pour éviter au maximum la propagation du Covid-19. Une diminution des risques liés au travail en entreprise. Mais cela n’ôte pas pour autant les risques liés au télétravail : les troubles Musculosquelettiques en font partie.

Avec le confinement, des milliers de personnes se sont retrouvées dans l’obligation de travailler de chez elles. Une situation nouvelle et brutale. Beaucoup d’entre elles n’avaient pas du tout d’équipement pour cela dans leur maison ou appartement. Un ordinateur portable sur un coin de table du salon et c’est parti pour des semaines de travail dans un position parfois très inconfortable des heures durant. Voilà un situation qui apporte un lot de risques pour la santé liés directement au télétravail.

Le télétravail, mais c’est uniquement du positif ça non ?

Les risques pour la santé liés au télétravail sont nombreux. Problèmes de santé à cause de la sédentarité, soucis psychologiques, ombre du burn out ou encore soucis d’addiction, les risques liés au télétravail sont nombreux même si les bénéfices de cette pratique professionnelle sont aussi très importants.

Au delà de l’enjeu vital pour les entreprises de continuer leur activité, nous avons tous vu l’enjeu de santé publique qui a poussé les dirigeants à proposer le télétravail quand il était possible à leurs employés (en lieu et place du chômage partiel dans le cadre de cette crise sanitaire).  Une situation qui a permis à beaucoup d’employés de conserver une activité pendant ces deux mois de confinement. Un très bon point pour certains. En effet travailler en télétravail même dans une période si particulière signifie le plus souvent conserver un rythme sain pour sa journée tout en minimisant le stress des transports et la pression des rendez-vous physiques. Par ailleurs, au rayon des faits positifs, on notera que les français dans leur ensemble ont gagné en heures de sommeil. Un élément indispensable à une vie saine.

télétravail

Quels sont les risques liés au télétravail ?

Si donc le télétravail est une solution qui bénéficie majoritairement aux employés, il n’en demeure pas moins que le télétravail engendre également des risques pour la santé et le bien-être des employés. Les salariés reconnaissent pas exemple que le risque d’addiction au travail est réel à leurs yeux. Nous sommes tous pareils (non pas tous, mais très nombreux tout de même), c’est à dire hyper connectés. Amener l’ordinateur à la maison c’est également amener les mails h24 dans le salon. La tentation d’un dernier coup d’œil au rapport que l’on est en train de rédiger… L’hyper activité professionnelle n’est pas loin.

Le risque d’isolement est aussi un risque important lié au télétravail. Ne pas voir ses collègues, ne pas échanger ensemble, n’avoir de lien qu’au travers d’un écran,… le phénomène peut être très mal vécu rapidement. Ajoutez à cela la pression que certains peuvent avoir de la part de leur hiérarchie naturellement et le burn out pointe gentiment le bout de son nez.

Que signifie troubles musculosquelettiques

Les troubles musculosquelettiques, aussi appelés TMS, sont des troubles qui touchent les articulations, les muscles et les tendons. Ils sont également un risque très important lié au télétravail. Il s’agit d’une maladie professionnelle reconnue et fréquente. Dans le cadre du télétravail, elle ne doit pas passer inaperçue.

Revenons sur la définition de ce problème physique et non psychologique comme nous en parlions juste avant. Vous avez peut être entendu parlé, par exemple, de tendinopathie ou encore de syndrome du canal carpien ? Ce sont des douleurs et pathologies qui entrent dans les TMS. Ces troubles s’expriment par de la douleur et des phénomènes de raideurs ou encore des pertes de force. Il vous faut être vigilants car ces troubles musculosquelettiques peuvent créer des séquelles irréversibles et entraîner un handicap. C’est pourquoi il est primordial d’avoir rapidement un diagnostique fiable et d’être pris en charge rapidement.

Une mauvaise position devant son poste de travail, le dos voûté en permanence ou encore une chaise de piètre qualité, l’inconfort peut très vite devenir source de TMS.

Comment réduire les TMS dans votre secteur d’activité ?

Prévenir les risques de TMS est synonyme d’amélioration de la qualité de vie au travail mais aussi de la qualité de votre travail. Un apport pour vous qui est indispensable, pour l’entreprise également. Il est dont important de ne pas cacher des troubles naissants dus à de mauvais outils de travail et d’en parler dès que possible à votre hiérarchie pour résoudre le problème.

De votre côté, pour réduire les risques de TMS, commencez par trouver une zone qui sera pleinement dédiée à votre travail. Ne changez pas tous les jours d’endroit et prenez le temps de préparer votre coin bureau. Trouver la meilleure position si vous travailler face à l’ordinateur. Une chaise qui tient correctement les lombaires et un écran ajusté à la bonne hauteur réduit une part des risques de douleurs dorsales. De même, une bonne distance entre vous et l’écran est indispensable pour éviter les problèmes de vue (même si nous sortons là des TMS).

Prenez soin de bouger pendant la journée. Faites des pauses pour donner de la mobilité à votre corps. Les tendons, les muscles, le squelette, ne sont pas faits pour rester assis toute la journée. Enfin, apprenez à déconnecter. En effet le stress est un facteur aggravant dans le cadre des TMS. On resence davantage de douleurs dorsales et cervicales très importantes chez les personnes présentant des états de stress important.

Votre entreprise peut tout à fait faire appel à des aides financières pour aider à la prévention des risques de TMS. Parlez en à votre direction si possible. Des formations spécifiques adaptées aux métiers et situations existent également. Elles sont délivrées grâce notamment à l’assurance maladie et l’INRS.

INFO Covid-19

En raison de la situation sanitaire, l'UDPS 35 vous informe:
1. Nos formations ne sont pas assurées pour le moment
2. Les DPS ne peuvent se tenir également
3. Nous informons rapidement de la reprise des formations et DPS via nos réseaux !
CONTACTEZ NOUS POUR TOUTES QUESTIONS
>
close-link