Blog

Les secouristes et le coronavirus, qui peut faire quoi ?

secouristes et coronavirus

Vous le savez, les secouristes, coronavirus ou pas, sont des maillons de la chaîne de secours. Ils dépendent de la sécurité civile et peuvent parfois être réquisitionnés en cas de besoin lors de crises. Mais les secouristes sont ils tous au devant de la scène aujourd’hui encore ? Faisons le point!

Secouristes et coronavirus : un devoir d’information en premie lieu

Avant tout, les Unions Départementales de Premiers Secours (l’UDPS35 par exemple), tout comme les autres structures telles que la Protection Civile, la Croix Blanche ou encore la Croix Rouge, ont un important devoir d’information du public. C’est pour cette raison que nous, et d’autres bien entendu, prenons le temps de relayer un maximum d’informations concernant le coronavirus, les gestes sanitaires à suivre, les numéros utiles, etc., sur nos réseaux sociaux. Du reste, n’hésitez pas à vous rendre sur les sites du gouverment pour avoir les dernières infos. Il s’agit de https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

En montagne les secouristes en appelaient à ne plus partir en randonnée pendant cette crise !

Pour certains d’entre vous, secouristes riment uniquement avec postes de secours lors d’événements ou rassemblements. Mais vous le savez sans doute, certains secouristes sont aussi présents en montagne ou mer en permanence pour secourire les promeneurs ou baigneurs en danger. Il y a à peine quelques jours encore, (16 mars 2020) les secouristes présents dans les Pyrénées appelaient alors les pratiquants de randonnées ou autres sports d’altitude à ne plus se rendre en montage pendant cette crise sanitaire du covid-19. Peur des contaminations ? Non pas vraiment, mais aucune envie de voir les services d’urgences submergées par des accidents plus ou moins graves survenus sur les sommets. “À partir de demain mardi, le ciel va redevenir bleu, la neige sera là et les montagnes seront belles. Grande est la tentation de faire un tour. Cependant, la situation présente et surtout à venir est telle que chaque ressource, chaque minute qui sera consacrée par les équipes médicales à un secours en montagne pourrait être retranchée à la prise en charge de l’épidémie COVID-19 en cours, et donc, in fine, très probablement au détriment d’un autre patient”. Tel était le message de début de semaine sur la page Facebook du PGHM (peloton de gendarmerie de haute montagne).

secouristes et coronavirus

Les secouristes potentiellement réquisitionnés dans la réserve sanitaire, cela veut dire quoi ?

Enfin, secouristes et coronavirus peut également rimer avec Réserve Sanitaire.  Tout comme les kinésitérapheutes, ou encore les médecins retraités par exemple, les secouristes sont potentiellement convocables par l’État en temps de crise sanitaire. La réserve sanitaire est alors mobilisée par le ministère de la Santé pour des missions dites bèves. Elle est donc composée de professionnels très variés et dont les compétences sont liées à la santé. Il peut s’agir alors de renfort hospitalier, de médicalisation exceptionnelle de dispositifs sociaux, de renforcement des capacités de prise en charge,… Mais aussi d’appui à l’organisation, d’appui à la réponse téléphonique urgente ou encore d’“expertise et appui des autorités chargées d’organisée la réponse face à une épidémie”. Dans ce cadre, des secouristes de tout type d’organisation peuvent être amenés à renforcer les équipes de soignants pour lutter contre ce virus destructeur !

INFO Covid-19

En raison de la situation sanitaire, l'UDPS 35 vous informe:
1. Nos formations ne sont pas assurées pour le moment
2. Les DPS ne peuvent se tenir également
3. Nous informons rapidement de la reprise des formations et DPS via nos réseaux !
CONTACTEZ NOUS POUR TOUTES QUESTIONS
>
close-link