Apprendre à nager à tout âge : enfant, adulte ou sénior, la natation est une activité aquatique accessible à tous

Du bébé nageur aux cours de natation pour adulte, sans oublier la natation senior, apprendre à nager est possible tout au long de la vie : ce n’est pas une question d’âge mais de confiance en soi. Comment se sentir à l’aise au bord du bassin d’une piscine aquatique après 60 ans ? Comment familiariser votre enfant à la natation ? Quels sont les bienfaits de la natation sur votre santé à n’importe quel âge ? Dans cet article, l’UDPS35, organisme de formation de secourisme en Île-et-Vilaine, vous donne ses conseils pour nager en toute sérénité, à tout âge, petits ou grands.

À quel âge un enfant peut-il apprendre à nager ?

Il n’y a pas d’âge minimum requis pour commencer à plonger dans l’eau. Il existe des cours d’éveil aquatique pour votre bébé nageur, lui permettant de se familiariser dans le petit bassin à un environnement aquatique. Pour rassurer votre bébé ou votre jeune enfant, accompagnez le dans le bassin pour que sa découverte de l’eau s’associe à la sécurité de votre présence. Et n’attendez pas de vous rendre à la mer ou dans une piscine pour l’encourager à se familiariser à une activité aquatique, dès le bain avec bébé, il est toujours temps d’apprendre.

Apprentissage de la natation enfant et bébé nageur : nos conseils pour un apprentissage en douceur

En guise de premier conseil, nous suggérons à tous les parents d’y aller en douceur quand leur bout’chou est en plein cœur de l’apprentissage de la natation. Dans l’eau, il n’y a rien de naturel au début quand on apprend à nager : les enfants doivent en premier lieu surmonter leur peur de l’eau. Une approche ludique est la plus pertinente pour que votre petit en cours d’apprentissage de la nage se sente en sécurité en milieu aquatique. Jouez avec lui, en plus de partager un moment de bonheur, vous l’accompagnez en douceur, nage après nage, ce qui ne pourra que rassurer votre apprenti nageur.

En second temps, les enfants doivent apprendre à maîtriser une technique particulière : l’apnée réflexe, cet automatisme qui permet à votre enfant de bloquer instinctivement sa respiration sous l’eau pendant quelques secondes.

Après avoir contrôlé ce réflexe essentiel à l’apprentissage de la nage et à les habituer à avoir la tête sous l’eau, vous pouvez lui faire découvrir les techniques de base : contrôler sa respiration, se mouvoir fluidement et être capable de s’allonger sous l’eau.

Comme dernière étape, faites découvrir à votre jeune sportif nautique les mouvements de nage de base (brasse, battement des pieds, mouvements des bras), et s’il se sent comme un poisson dans l’eau et qu’il aime nager, pourquoi ne pas l’inscrire à des cours de natation dans la piscine municipale la plus proche pour s’améliorer ?

Apprendre à nager quand on est adulte : un apprentissage aquatique sous une autre approche

Vous êtes un jeune adulte, vous ne savez pas nager car vous avez été traumatisé quand vous étiez enfant. Une mauvaise expérience avec un maître nageur inattentif ou l’on vous a poussé trop rapidement dans l’eau, vous créant alors une profonde peur de nager. Il n’y a pas de honte à avoir, et c’est d’ailleurs ce sentiment qui bloque de nombreux adultes par peur du regard des autres. Pour reprendre confiance en vous, voici une idée : allez à la piscine avec un ami ou un proche pour vous encourager et vous soutenir.

L’approche pédagogique chez les adultes qui apprennent à nager est ainsi complètement différente. Elle ne s’aborde pas sous le prisme du jeu comme cela peut être le cas du côté des jeunes enfants nageurs. En général, les adultes ne veulent pas porter de bouées gonflables pour le côté infantilisant mais plutôt apprendre à nager avec des frites pour les aider à maintenir leur corps dans l’eau. Il devient alors bon de les accompagner avec empathie dans cette familiarisation de l’eau, une peur qui peut remonter à l’enfance.

Les avantages à apprendre à nager à l’âge adulte

Quel que soit le niveau initial, les adultes absorbent et mémorisent bien plus vite que les enfants les exercices techniques car ils ont une capacité de concentration bien plus importante que quand on est enfant. Mais prenez-y du plaisir, c’est le plus important !

Savoir nager après 60 ans : pourquoi s’en empêcher ?

Le saviez-vous : plus d’un Français sur sept ne sait pas nager dont plus d’une personne de plus de 65 ans sur trois. Résultat : des milliers de personnes ont une peur profonde de l’eau. Faites-vous accompagner en douceur : pourquoi ne pas demander à des amis ou à de la famille de vous chaperonner pour vous libérer de vos angoisses aquatiques, pour arriver à dompter un jour vos peurs ancrées depuis des décennies.

Surtout que les bienfaits d’une activité physique chez les séniors ne sont plus à démontrer : renforcement musculaire, travail du cardio et de la respiration, le sport réduit de moitié les chances pour les plus de 65 ans d’avoir un accident cardio-vasculaire. Pratiquer un sport dans l’eau est d’autant plus pertinent car il soulage les douleurs articulaires, musculaires… Après 60 ans, il est toujours bon de rejoindre une séance d’aquagym en groupe lors de votre retraite dorée. Ne freinez plus vos rêves de de cures thermales et autres moments de détente, transformez votre retraite en une année sabbatique constante et plongez dans le grand bain !

 

Si votre rêve est de surveiller des espaces aquatique, lieux de passions et de peurs enfantines pour assurer le sauvetage en milieu aquatique, n’hésitez pas à nous contacter ! 


Publié le 14 février 2022

Les derniers articles


le 8 novembre 2022Prévention des risques : comment réagir face à une hémorragie ?La plupart des saignements peuvent être contrôlés en appliquant une pression directe sur la plaie. Dans certains ...Secourismele 13 octobre 2022Apprendre à porter secours ne s’improvise pasEn France, chaque année, des milliers de personnes sont victimes d’accidents : plus de 4,5 millions d’accidents ...Secourisme

Apprendre à nager à tout âge : enfant, adulte ou sénior, la natation est une activité aquatique accessible à tous

Du bébé nageur aux cours de natation pour adulte, sans oublier la natation senior, apprendre à nager est possible tout au long de la vie : ce n’est pas une question d’âge mais de confiance en soi. Comment se sentir à l’aise au bord du bassin d’une piscine aquatique après 60 ans ? Comment familiariser votre enfant à la natation ? Quels sont les bienfaits de la natation sur votre santé à n’importe quel âge ? Dans cet article, l’UDPS35, organisme de formation de secourisme en Île-et-Vilaine, vous donne ses conseils pour nager en toute sérénité, à tout âge, petits ou grands.

À quel âge un enfant peut-il apprendre à nager ?

Il n’y a pas d’âge minimum requis pour commencer à plonger dans l’eau. Il existe des cours d’éveil aquatique pour votre bébé nageur, lui permettant de se familiariser dans le petit bassin à un environnement aquatique. Pour rassurer votre bébé ou votre jeune enfant, accompagnez le dans le bassin pour que sa découverte de l’eau s’associe à la sécurité de votre présence. Et n’attendez pas de vous rendre à la mer ou dans une piscine pour l’encourager à se familiariser à une activité aquatique, dès le bain avec bébé, il est toujours temps d’apprendre.

Apprentissage de la natation enfant et bébé nageur : nos conseils pour un apprentissage en douceur

En guise de premier conseil, nous suggérons à tous les parents d’y aller en douceur quand leur bout’chou est en plein cœur de l’apprentissage de la natation. Dans l’eau, il n’y a rien de naturel au début quand on apprend à nager : les enfants doivent en premier lieu surmonter leur peur de l’eau. Une approche ludique est la plus pertinente pour que votre petit en cours d’apprentissage de la nage se sente en sécurité en milieu aquatique. Jouez avec lui, en plus de partager un moment de bonheur, vous l’accompagnez en douceur, nage après nage, ce qui ne pourra que rassurer votre apprenti nageur.

En second temps, les enfants doivent apprendre à maîtriser une technique particulière : l’apnée réflexe, cet automatisme qui permet à votre enfant de bloquer instinctivement sa respiration sous l’eau pendant quelques secondes.

Après avoir contrôlé ce réflexe essentiel à l’apprentissage de la nage et à les habituer à avoir la tête sous l’eau, vous pouvez lui faire découvrir les techniques de base : contrôler sa respiration, se mouvoir fluidement et être capable de s’allonger sous l’eau.

Comme dernière étape, faites découvrir à votre jeune sportif nautique les mouvements de nage de base (brasse, battement des pieds, mouvements des bras), et s’il se sent comme un poisson dans l’eau et qu’il aime nager, pourquoi ne pas l’inscrire à des cours de natation dans la piscine municipale la plus proche pour s’améliorer ?

Apprendre à nager quand on est adulte : un apprentissage aquatique sous une autre approche

Vous êtes un jeune adulte, vous ne savez pas nager car vous avez été traumatisé quand vous étiez enfant. Une mauvaise expérience avec un maître nageur inattentif ou l’on vous a poussé trop rapidement dans l’eau, vous créant alors une profonde peur de nager. Il n’y a pas de honte à avoir, et c’est d’ailleurs ce sentiment qui bloque de nombreux adultes par peur du regard des autres. Pour reprendre confiance en vous, voici une idée : allez à la piscine avec un ami ou un proche pour vous encourager et vous soutenir.

L’approche pédagogique chez les adultes qui apprennent à nager est ainsi complètement différente. Elle ne s’aborde pas sous le prisme du jeu comme cela peut être le cas du côté des jeunes enfants nageurs. En général, les adultes ne veulent pas porter de bouées gonflables pour le côté infantilisant mais plutôt apprendre à nager avec des frites pour les aider à maintenir leur corps dans l’eau. Il devient alors bon de les accompagner avec empathie dans cette familiarisation de l’eau, une peur qui peut remonter à l’enfance.

Les avantages à apprendre à nager à l’âge adulte

Quel que soit le niveau initial, les adultes absorbent et mémorisent bien plus vite que les enfants les exercices techniques car ils ont une capacité de concentration bien plus importante que quand on est enfant. Mais prenez-y du plaisir, c’est le plus important !

Savoir nager après 60 ans : pourquoi s’en empêcher ?

Le saviez-vous : plus d’un Français sur sept ne sait pas nager dont plus d’une personne de plus de 65 ans sur trois. Résultat : des milliers de personnes ont une peur profonde de l’eau. Faites-vous accompagner en douceur : pourquoi ne pas demander à des amis ou à de la famille de vous chaperonner pour vous libérer de vos angoisses aquatiques, pour arriver à dompter un jour vos peurs ancrées depuis des décennies.

Surtout que les bienfaits d’une activité physique chez les séniors ne sont plus à démontrer : renforcement musculaire, travail du cardio et de la respiration, le sport réduit de moitié les chances pour les plus de 65 ans d’avoir un accident cardio-vasculaire. Pratiquer un sport dans l’eau est d’autant plus pertinent car il soulage les douleurs articulaires, musculaires… Après 60 ans, il est toujours bon de rejoindre une séance d’aquagym en groupe lors de votre retraite dorée. Ne freinez plus vos rêves de de cures thermales et autres moments de détente, transformez votre retraite en une année sabbatique constante et plongez dans le grand bain !

 

Si votre rêve est de surveiller des espaces aquatique, lieux de passions et de peurs enfantines pour assurer le sauvetage en milieu aquatique, n’hésitez pas à nous contacter !