Les gestes qui sauvent : minimisez les risques de noyade cet été par la sécurisation de votre piscine !

Chaque été, des drames déchirent des familles à la suite de la noyade de leur enfant au bord de leur piscine. Quelques minutes d’inattention et leurs vies basculent… Comment faire pour éviter un accident de noyade au sein même de votre piscine privée ? Deux mots d’ordre : la vigilance absolue et des dispositifs de sécurité imposés par la loi depuis juillet 2020.

Enquête Noyade réalisé par Santé Publique France : un constat alarmant

Rappelons ces chiffres inquiétants publiés durant la période estivale 2020 par Santé Publique France (enquête NOYADE) : entre le 1er juin et le 30 septembre 2018, 1.649 noyades accidentelles ont été recensées en bord de mer, en piscine et près d’un cours d’eau. Un bilan alarmant en hausse de 30% par rapport à 2015. Un quart de ces noyades ont été malheureusement fatales.

En France, la noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les enfants de moins de 15 ans. Toujours selon le bilan réalisé par Santé Publique France, les enfants âgés de moins de 6 ans représentent 43% des passages aux urgences mais il ne s’agit pas de la seule population à risque. Les personnes âgées se noient aussi chaque été (13% des passages aux urgences). De façon générale, le risque de noyade est une réalité pour tout le monde.

Comment éviter un accident de noyade : la vigilance permanente

Fort de ce constat, il est donc primordial d’avoir une absolue vigilance quand votre enfant se baigne dans votre piscine. Encore plus dans le cadre de la pandémie de la Covid 19 puisque votre enfant n’a pas pu accéder correctement aux piscines municipales cette année, accroissant ainsi le risque de noyade du fait d’un apprentissage imparfait de la nage. Pour éviter tout accident de noyade, voici notre principal conseil : surveillez en permanence et de manière rapprochée votre enfant lorsqu’il se baigne.

Apprenez à nager à votre enfant pour qu’il se sente comme un poisson dans l’eau

Partagez avec votre enfant des exercices pour qu’il apprenne à nager. Allez-y progressivement, brasse après brasse, afin qu’il se familiarise au début avec le monde aquatique. Élaborez des jeux, comme par exemple une chasse au trésor invitant votre enfant à aller chercher un objet au fond du petit bassin. Soyez créatifs mais surtout très vigilants, vous devez aussi communiquer avec lui de façon transparente sur les dangers de l’eau.

La sécurisation de votre piscine : ce que dit la loi

Ces conseils cités plus haut ne suffisent malheureusement pas à ce que des centaines d’accidents de noyade aient lieu en bord de piscine chaque année. Les pouvoirs publics ont par conséquent instauré en juillet 2020 une loi obligeant les particuliers possédant une piscine creusée à se doter d’un dispositif de sécurité.

Vous avez le choix entre une barrière de piscine, une alarme de piscine, une couverture de sécurité ou un abri de piscine. Vous êtes dans l’obligation de disposer au moins d’un de ces 4 dispositifs de sécurité limitant les risques de noyade. Auquel cas, vous risquez une amende de 45000 euros. Ça refroidit tout de suite, non ? Alors pourquoi attendre ?

Sécurisation de votre espace aquatique privé : les barrières de piscine

Comment bien choisir votre barrière de piscine ? Pas de panique, nous vous indiquons les dimensions : votre barrière de piscine doit mesurer plus d’un mètre 10 de hauteur. Solidement verrouillée, un enfant ne doit pas être en capacité de pouvoir l’ouvrir seul sinon vous devez revoir votre installation sous peine de poursuites.

Quelques conseils d’installation : entourant entièrement votre piscine, veuillez laisser une marge pour pouvoir circuler facilement pendant vos temps de baignade. Aussi, il est primordial de disposer d’une barrière de sécurité conforme à la norme Afnor n°NF P 90-306.

Évitez les accidents de baignade avec les abris de piscine

Un abri de piscine est le nec-plus-ultra pour éviter tout accident de noyade. Avec un abri de piscine, le bassin est totalement impénétrable. En toute logique, votre installation doit faire preuve de robustesse afin qu’un enfant ne puisse pas l’ouvrir.

Outre son utilité indéniable pour sécuriser votre piscine, cette infrastructure offre un confort de baignade en toute saison. Vous souhaitez fêter Noël en maillot de bain ? Pas de problème ! Une règle essentielle avant toute chose : choisir un abri de piscine conforme à la norme NF P 90-309.

Les couvertures de piscine : protégez votre enfant en plus de chauffer votre bassin

Une couverture de sécurité ou bâche de sécurité doit bien intégralement recouvrir la piscine de manière à empêcher l’immersion d’un enfant de moins de 5 ans. Résistant au poids d’un adulte (jusqu’à 100 kg), prêtez une attention particulière à choisir une couverture de sécurité conforme à la norme NF P90-308. Ce dispositif de sécurité a une triple fonction : il empêche tout risque de noyade,  protège l’eau et maintient sa température. Que demander de plus ?

Les alarmes de piscine : alerte bleue, un enfant se noie

Plusieurs types d’alarmes de piscines existent : l’alarme infrarouge prévient d’un danger lorsqu’une personne franchit une ligne invisible. L’alarme immergée, quant à elle, sonne dès lors qu’elle détecte une chute dans l’eau d’une masse d’au moins 6 kg. Comme  tous les autres dispositifs de sécurité pour votre piscine, vous devez vous assurer que votre alarme de piscine répond à la norme NF P 90-307.

Partez cet été l’esprit encore plus léger, anticipez les risques de l’été et maîtrisez les gestes qui sauvent sur le bout de vos doigts palmés. Comment ? En suivant notre formation délivrant un Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (BNSSA) dispensée à l’espace aquatique Océlia localisé à Montfort-sur-Meu. C’est par ici

 


Publié le 8 avril 2021

Les derniers articles


le 17 mai 2021Éviter les risques de noyade : nos conseils et exercices incontournables pour apprendre à votre enfant à nager en toute sécuritéL’été approche à grands pas !  Place aux chouchous au bord de la plage, à l’odeur de crème solaire ...Actualités le 15 avril 2021L’importance des gestes de premiers secours avant l’étéFormez-vous aux gestes de premiers secours avant la période estivale et anticipez les risques de l’été avec ...Actualités

Les gestes qui sauvent : minimisez les risques de noyade cet été par la sécurisation de votre piscine !

Chaque été, des drames déchirent des familles à la suite de la noyade de leur enfant au bord de leur piscine. Quelques minutes d’inattention et leurs vies basculent… Comment faire pour éviter un accident de noyade au sein même de votre piscine privée ? Deux mots d’ordre : la vigilance absolue et des dispositifs de sécurité imposés par la loi depuis juillet 2020.

Enquête Noyade réalisé par Santé Publique France : un constat alarmant

Rappelons ces chiffres inquiétants publiés durant la période estivale 2020 par Santé Publique France (enquête NOYADE) : entre le 1er juin et le 30 septembre 2018, 1.649 noyades accidentelles ont été recensées en bord de mer, en piscine et près d’un cours d’eau. Un bilan alarmant en hausse de 30% par rapport à 2015. Un quart de ces noyades ont été malheureusement fatales.

En France, la noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les enfants de moins de 15 ans. Toujours selon le bilan réalisé par Santé Publique France, les enfants âgés de moins de 6 ans représentent 43% des passages aux urgences mais il ne s’agit pas de la seule population à risque. Les personnes âgées se noient aussi chaque été (13% des passages aux urgences). De façon générale, le risque de noyade est une réalité pour tout le monde.

Comment éviter un accident de noyade : la vigilance permanente

Fort de ce constat, il est donc primordial d’avoir une absolue vigilance quand votre enfant se baigne dans votre piscine. Encore plus dans le cadre de la pandémie de la Covid 19 puisque votre enfant n’a pas pu accéder correctement aux piscines municipales cette année, accroissant ainsi le risque de noyade du fait d’un apprentissage imparfait de la nage. Pour éviter tout accident de noyade, voici notre principal conseil : surveillez en permanence et de manière rapprochée votre enfant lorsqu’il se baigne.

Apprenez à nager à votre enfant pour qu’il se sente comme un poisson dans l’eau

Partagez avec votre enfant des exercices pour qu’il apprenne à nager. Allez-y progressivement, brasse après brasse, afin qu’il se familiarise au début avec le monde aquatique. Élaborez des jeux, comme par exemple une chasse au trésor invitant votre enfant à aller chercher un objet au fond du petit bassin. Soyez créatifs mais surtout très vigilants, vous devez aussi communiquer avec lui de façon transparente sur les dangers de l’eau.

La sécurisation de votre piscine : ce que dit la loi

Ces conseils cités plus haut ne suffisent malheureusement pas à ce que des centaines d’accidents de noyade aient lieu en bord de piscine chaque année. Les pouvoirs publics ont par conséquent instauré en juillet 2020 une loi obligeant les particuliers possédant une piscine creusée à se doter d’un dispositif de sécurité.

Vous avez le choix entre une barrière de piscine, une alarme de piscine, une couverture de sécurité ou un abri de piscine. Vous êtes dans l’obligation de disposer au moins d’un de ces 4 dispositifs de sécurité limitant les risques de noyade. Auquel cas, vous risquez une amende de 45000 euros. Ça refroidit tout de suite, non ? Alors pourquoi attendre ?

Sécurisation de votre espace aquatique privé : les barrières de piscine

Comment bien choisir votre barrière de piscine ? Pas de panique, nous vous indiquons les dimensions : votre barrière de piscine doit mesurer plus d’un mètre 10 de hauteur. Solidement verrouillée, un enfant ne doit pas être en capacité de pouvoir l’ouvrir seul sinon vous devez revoir votre installation sous peine de poursuites.

Quelques conseils d’installation : entourant entièrement votre piscine, veuillez laisser une marge pour pouvoir circuler facilement pendant vos temps de baignade. Aussi, il est primordial de disposer d’une barrière de sécurité conforme à la norme Afnor n°NF P 90-306.

Évitez les accidents de baignade avec les abris de piscine

Un abri de piscine est le nec-plus-ultra pour éviter tout accident de noyade. Avec un abri de piscine, le bassin est totalement impénétrable. En toute logique, votre installation doit faire preuve de robustesse afin qu’un enfant ne puisse pas l’ouvrir.

Outre son utilité indéniable pour sécuriser votre piscine, cette infrastructure offre un confort de baignade en toute saison. Vous souhaitez fêter Noël en maillot de bain ? Pas de problème ! Une règle essentielle avant toute chose : choisir un abri de piscine conforme à la norme NF P 90-309.

Les couvertures de piscine : protégez votre enfant en plus de chauffer votre bassin

Une couverture de sécurité ou bâche de sécurité doit bien intégralement recouvrir la piscine de manière à empêcher l’immersion d’un enfant de moins de 5 ans. Résistant au poids d’un adulte (jusqu’à 100 kg), prêtez une attention particulière à choisir une couverture de sécurité conforme à la norme NF P90-308. Ce dispositif de sécurité a une triple fonction : il empêche tout risque de noyade,  protège l’eau et maintient sa température. Que demander de plus ?

Les alarmes de piscine : alerte bleue, un enfant se noie

Plusieurs types d’alarmes de piscines existent : l’alarme infrarouge prévient d’un danger lorsqu’une personne franchit une ligne invisible. L’alarme immergée, quant à elle, sonne dès lors qu’elle détecte une chute dans l’eau d’une masse d’au moins 6 kg. Comme  tous les autres dispositifs de sécurité pour votre piscine, vous devez vous assurer que votre alarme de piscine répond à la norme NF P 90-307.

Partez cet été l’esprit encore plus léger, anticipez les risques de l’été et maîtrisez les gestes qui sauvent sur le bout de vos doigts palmés. Comment ? En suivant notre formation délivrant un Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (BNSSA) dispensée à l’espace aquatique Océlia localisé à Montfort-sur-Meu. C’est par ici