Éviter les risques de noyade : nos conseils et exercices incontournables pour apprendre à votre enfant à nager en toute sécurité

L’été approche à grands pas !  Place aux chouchous au bord de la plage, à l’odeur de crème solaire synonyme de vacances, aux parasols qui s’envolent après un coup de vent… Mais aussi malheureusement aux noyades qui endeuillent chaque été des familles. Cet été, plus que les précédents, la vigilance est de rigueur. En effet, cette année 2021 a rendu difficile l’apprentissage de la nage à l’école compte tenu de la situation sanitaire. Apprenez à votre enfant à nager et accompagnez-le  brasse après brasse dans son épanouissement aquatique. Mais par où commencer ?

Suivez nos différents conseils et exercices pour apprendre à nager à votre enfant en toute sécurité.

Vous pourrez alors tous en famille profiter comme il se doit de ce break estival bien mérité en toute sérénité.

Pourquoi apprendre à nager à vos enfants ?

Apprendre à nager à votre enfant est avant tout une question de sécurité : il est primordial de lui expliquer avec patience les bons réflexes à adopter en cas de problème pour qu’il ne panique pas dans l’eau et qu’il sache comment réagir sans se mettre en danger.

Apprendre à nager à votre enfant est aussi une question de plaisir : donnez-lui toutes ses chances de partager des bons moments de rigolades aquatiques et des bienfaits de l’eau et de la natation sous toutes ses formes (en piscine, près d’un lac, au bord de la mer, en rivière).

Où apprendre à nager à vos enfants ?

Si vous avez la chance de posséder une piscine creusée, c’est un atout pour l’apprentissage de la nage de votre enfant dans un contexte qu’il connaît déjà. Quelques règles obligatoires : sécurisez votre piscine avec un dispositif approprié et achetez des lunettes de piscine, des brassards ou une ceinture de flottaison à votre enfant afin qu’il apprenne à nager avec le maximum de sécurité.

Si vous n’avez pas votre propre piscine privée, vous pouvez vous rendre dans une piscine municipale surveillée par un maître-nageur. Plusieurs bassins dans lesquels votre enfant découvrira les plaisirs de l’eau lui permettent un apprentissage de la nage en douceur.

L’éveil aquatique : quand bébé prend plaisir à nager dans l’eau et se prémunit de l’aquaphobie

L’âge idéal pour apprendre à nager à votre petit se situe entre 4 et 6 ans mais vous pouvez tout à fait prendre l’initiative de prendre des cours de bébés nageurs afin de le familiariser à l’eau. C’est ce qu’on appelle l’éveil aquatique. Pour rappel, cette pratique n’a pas pour objectif  d’apprendre la natation à votre tchoupi, mais bien de l’initier aux plaisirs de l’eau, développer son éveil et sa motricité.

Éveiller votre petit à l’apprentissage de la natation de façon ludique lui permettra d’y prendre plaisir et d’apprendre plus tôt la nage. Familiariser tôt votre enfant à la nage est aussi le meilleur moyen de le protéger de l’aquaphobie ou phobie de l’eau. Donnez toutes les chances à votre enfant de profiter de la baignade sans avoir peur de l’eau. Pour cela, un apprentissage sous le signe de la sécurité et du jeu est primordial.

L’importance d’un apprentissage sécuritaire et ludique pour un éveil aquatique réussi

Passez par les jeux pour attiser l’intérêt de votre bébé nageur, qu’il se sente en confiance et prenne plaisir dans l’eau. Apprenez-lui à souffler dans l’eau en l’invitant à faire des bulles ou de vous dire quelque chose dans l’eau. Soyez ludique et partagez de beaux moments avec lui : chantez des comptines et dansez dans l’eau au rythme des mélodies. Sans même s’en rendre compte, votre enfant prendra confiance dans l’eau. Vous pouvez même lancer une chasse aux trésors en demandant par exemple à votre bambin de ramasser des objets au fond d’un bassin de faible profondeur.

L’apprentissage de la natation : la coordination et la respiration avant toutes choses

Un enfant peut entrer dans l’apprentissage de la natation après 2 ans. Il doit néanmoins être habitué aux activités aquatiques depuis tout petit. Deux éléments à prendre particulièrement en compte avant le grand plongeon : veillez à ce que la coordination de ses membres soit suffisante et qu’il ait appris à bloquer sa respiration.

Petit à petit, votre enfant saura comment bien souffler dans l’eau et se mouvoir. Soyez patient et ne brûlez pas les étapes car chaque enfant a son propre rythme pour apprivoiser le milieu aquatique et prendre du plaisir dans l’eau.

Apprenez à votre enfant à bien réagir en cas de chute accidentelle

Deux exercices primordiaux transmettent un réflexe de sécurité en cas de chute : montrez à votre enfant comment s’agripper au bord du bassin et à progressivement y faire le tour. Apprenez-lui aussi à sauter du bord de la piscine et à rejoindre le bord. De cette manière, avant même de savoir complètement nager, votre enfant saura comment réagir s’il chute dans une piscine.

Votre enfant est maintenant à l’aise dans l’eau, quels sont les exercices de natation pour lui apprendre à nager ?

Si votre enfant a bien travaillé sa coordination et a intégré les réflexes essentiels comme bien bloquer sa respiration ou rejoindre rapidement le bord en cas de chute, vous pouvez alors passer à l’étape supérieure.

Donnez des leçons de natation à votre enfant de façon graduée, prenez le temps et ne le brusquez pas dans la pratique de la natation.

Voici nos principaux conseils pour apprendre à nager à votre enfant. Pour aller plus loin, vous pouvez prendre vous même des cours de natations pour adultes afin de mieux transmettre la pratique de la nation à votre enfant. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un maître-nageur et que vous préférez maîtriser les gestes qui sauvent de premiers secours pour pouvoir réagir immédiatement en cas d’accident de noyade, nous vous proposons  différentes formations de secourisme.

 


Publié le 17 mai 2021

Les derniers articles


le 20 septembre 2021Qu’est ce qu’un secouriste du travail ?Prévention des risques professionnels : qu’est-ce qu’un sauveteur secouriste du travail ? Un accident ...Secourismele 24 août 2021Formation secourisme : comment devenir secouriste ?Vous avez sûrement déjà pu appréhender les gestes de premiers secours en suivant par exemple notre formation ...Secourisme

Éviter les risques de noyade : nos conseils et exercices incontournables pour apprendre à votre enfant à nager en toute sécurité

L’été approche à grands pas !  Place aux chouchous au bord de la plage, à l’odeur de crème solaire synonyme de vacances, aux parasols qui s’envolent après un coup de vent… Mais aussi malheureusement aux noyades qui endeuillent chaque été des familles. Cet été, plus que les précédents, la vigilance est de rigueur. En effet, cette année 2021 a rendu difficile l’apprentissage de la nage à l’école compte tenu de la situation sanitaire. Apprenez à votre enfant à nager et accompagnez-le  brasse après brasse dans son épanouissement aquatique. Mais par où commencer ?

Suivez nos différents conseils et exercices pour apprendre à nager à votre enfant en toute sécurité.

Vous pourrez alors tous en famille profiter comme il se doit de ce break estival bien mérité en toute sérénité.

Pourquoi apprendre à nager à vos enfants ?

Apprendre à nager à votre enfant est avant tout une question de sécurité : il est primordial de lui expliquer avec patience les bons réflexes à adopter en cas de problème pour qu’il ne panique pas dans l’eau et qu’il sache comment réagir sans se mettre en danger.

Apprendre à nager à votre enfant est aussi une question de plaisir : donnez-lui toutes ses chances de partager des bons moments de rigolades aquatiques et des bienfaits de l’eau et de la natation sous toutes ses formes (en piscine, près d’un lac, au bord de la mer, en rivière).

Où apprendre à nager à vos enfants ?

Si vous avez la chance de posséder une piscine creusée, c’est un atout pour l’apprentissage de la nage de votre enfant dans un contexte qu’il connaît déjà. Quelques règles obligatoires : sécurisez votre piscine avec un dispositif approprié et achetez des lunettes de piscine, des brassards ou une ceinture de flottaison à votre enfant afin qu’il apprenne à nager avec le maximum de sécurité.

Si vous n’avez pas votre propre piscine privée, vous pouvez vous rendre dans une piscine municipale surveillée par un maître-nageur. Plusieurs bassins dans lesquels votre enfant découvrira les plaisirs de l’eau lui permettent un apprentissage de la nage en douceur.

L’éveil aquatique : quand bébé prend plaisir à nager dans l’eau et se prémunit de l’aquaphobie

L’âge idéal pour apprendre à nager à votre petit se situe entre 4 et 6 ans mais vous pouvez tout à fait prendre l’initiative de prendre des cours de bébés nageurs afin de le familiariser à l’eau. C’est ce qu’on appelle l’éveil aquatique. Pour rappel, cette pratique n’a pas pour objectif  d’apprendre la natation à votre tchoupi, mais bien de l’initier aux plaisirs de l’eau, développer son éveil et sa motricité.

Éveiller votre petit à l’apprentissage de la natation de façon ludique lui permettra d’y prendre plaisir et d’apprendre plus tôt la nage. Familiariser tôt votre enfant à la nage est aussi le meilleur moyen de le protéger de l’aquaphobie ou phobie de l’eau. Donnez toutes les chances à votre enfant de profiter de la baignade sans avoir peur de l’eau. Pour cela, un apprentissage sous le signe de la sécurité et du jeu est primordial.

L’importance d’un apprentissage sécuritaire et ludique pour un éveil aquatique réussi

Passez par les jeux pour attiser l’intérêt de votre bébé nageur, qu’il se sente en confiance et prenne plaisir dans l’eau. Apprenez-lui à souffler dans l’eau en l’invitant à faire des bulles ou de vous dire quelque chose dans l’eau. Soyez ludique et partagez de beaux moments avec lui : chantez des comptines et dansez dans l’eau au rythme des mélodies. Sans même s’en rendre compte, votre enfant prendra confiance dans l’eau. Vous pouvez même lancer une chasse aux trésors en demandant par exemple à votre bambin de ramasser des objets au fond d’un bassin de faible profondeur.

L’apprentissage de la natation : la coordination et la respiration avant toutes choses

Un enfant peut entrer dans l’apprentissage de la natation après 2 ans. Il doit néanmoins être habitué aux activités aquatiques depuis tout petit. Deux éléments à prendre particulièrement en compte avant le grand plongeon : veillez à ce que la coordination de ses membres soit suffisante et qu’il ait appris à bloquer sa respiration.

Petit à petit, votre enfant saura comment bien souffler dans l’eau et se mouvoir. Soyez patient et ne brûlez pas les étapes car chaque enfant a son propre rythme pour apprivoiser le milieu aquatique et prendre du plaisir dans l’eau.

Apprenez à votre enfant à bien réagir en cas de chute accidentelle

Deux exercices primordiaux transmettent un réflexe de sécurité en cas de chute : montrez à votre enfant comment s’agripper au bord du bassin et à progressivement y faire le tour. Apprenez-lui aussi à sauter du bord de la piscine et à rejoindre le bord. De cette manière, avant même de savoir complètement nager, votre enfant saura comment réagir s’il chute dans une piscine.

Votre enfant est maintenant à l’aise dans l’eau, quels sont les exercices de natation pour lui apprendre à nager ?

Si votre enfant a bien travaillé sa coordination et a intégré les réflexes essentiels comme bien bloquer sa respiration ou rejoindre rapidement le bord en cas de chute, vous pouvez alors passer à l’étape supérieure.

Donnez des leçons de natation à votre enfant de façon graduée, prenez le temps et ne le brusquez pas dans la pratique de la natation.

Voici nos principaux conseils pour apprendre à nager à votre enfant. Pour aller plus loin, vous pouvez prendre vous même des cours de natations pour adultes afin de mieux transmettre la pratique de la nation à votre enfant. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un maître-nageur et que vous préférez maîtriser les gestes qui sauvent de premiers secours pour pouvoir réagir immédiatement en cas d’accident de noyade, nous vous proposons  différentes formations de secourisme.