Arrêt cardiaque : comment utiliser un défibrillateur ?

L’arrêt cardiaque est l’une des principales causes de décès dans le monde. En effet, selon l’OMS, les maladies cardiaques sont responsables de 17,7 millions de morts dans le monde par an.

Heureusement, il existe un moyen de contribuer à sauver des vies – en utilisant un défibrillateur. Savoir comment utiliser cet appareil qui sauve des vies peut faire la différence entre la vie et la mort dans une situation d’urgence. Ensemble, voyons comment bien utiliser cet outil qui sauve des vies.

 

Qu’est-ce qu’un arrêt cardiaque ? 

L’arrêt cardiaque se produit lorsque le cœur cesse de fonctionner correctement en raison d’un dysfonctionnement électrique dans le système de conduction du cœur. Cela empêche le sang oxygéné de circuler dans tout le corps, entraînant une perte de conscience et finalement la mort si elle n’est pas traitée rapidement. Le traitement le plus efficace de l’arrêt cardiaque est la réanimation cardiopulmonaire (RCP) associée à une défibrillation avec un défibrillateur. 

Qu’est-ce qu’un défibrillateur ? 

Un défibrillateur est un appareil qui envoie des impulsions électriques au cœur afin de le faire redémarrer après avoir cessé de battre suite à un arrêt cardiaque. Il fonctionne en délivrant un choc électrique directement au cœur, ce qui peut stopper un rythme dangereux comme la tachycardie ventriculaire et permettre au rythme normal de reprendre.

 

Les défibrillateurs sont utilisés par les professionnels de la santé et les premiers intervenants, mais ils sont de plus en plus courants dans les lieux publics tels que les aéroports, les centres commerciaux, les bureaux, les écoles, les centres communautaires, etc.

Quels sont les différents types de défibrillateurs ?

Il existe trois principaux types de défibrillateurs : les défibrillateurs externes automatisés (DEA), les défibrillateurs externes manuels et les défibrillateurs semi-automatiques (DSA).

 

Les DEA sont les plus courants dans les lieux publics, car ils sont relativement faciles à utiliser et ne nécessitent qu’une formation minimale. Les défibrillateurs externes manuels sont principalement utilisés par les professionnels de la santé et par les médecins dans les hôpitaux et les établissements médicaux. Les défibrillateurs semi-automatiques sont similaires aux DEA mais nécessitent que l’utilisateur appuie sur un bouton pour délivrer le choc.

Comment fonctionne un défibrillateur cardiaque ?

Les défibrillateurs sont conçus pour ramener par choc le cœur à son rythme normal lorsqu’il est devenu chaotique suite à un arrêt cardiaque. Pendant ce type d’urgence médicale, le patient n’a généralement ni pouls ni respiration, et son cœur bat de façon erratique. Le défibrillateur fonctionne en délivrant un choc électrique par le biais d’électrodes fixées sur la poitrine, ce qui arrête le rythme cardiaque chaotique et lui permet de se réinitialiser à son rythme normal. Il est essentiel que l’appareil soit utilisé correctement car il peut causer de graves dommages s’il n’est pas utilisé correctement.

Comment utiliser un défibrillateur ?

Pour utiliser un défibrillateur, il faut d’abord le mettre en marche et suivre les instructions données par l’appareil ou le manuel qui l’accompagne. Vous fixez les électrodes sur la poitrine de la personne qui semble faire un arrêt cardiaque. L’appareil analyse alors le rythme cardiaque et donne des instructions sur la marche à suivre, qu’il s’agisse d’administrer un choc ou non. Si l’appareil indique qu’un choc doit être administré, appuyez sur le bouton indiqué dans les instructions et suivez les instructions vocales.

La sécurité, le point d’orgue de l’utilisation de défibrillateurs

Lorsque vous utilisez un DEA, la sécurité doit être votre priorité absolue.

 

Suivez une formation de gestes de premiers secours pour savoir comment bien réagir face à une insuffisance cardiaque.

Apprendre à porter secours ne s’improvise pas, bien au contraire ! Suivre une formation de secourisme comme le PSC1-Prévention et Secours Civique de niveau 1 est essentiel pour maîtriser les gestes qui sauvent.

 

Que ce soit la maîtrise des gestes qui sauvent face à un incendie, ou à une hémorragie, une formation de secourisme est aussi importante pour savoir bien réagir en cas d’insuffisance cardiaque. La plupart des cours de premiers secours couvrent la RCP (réanimation cardiopulmonaire) ainsi que les compétences de base en matière de premiers secours, comme le bandage des plaies et le contrôle des saignements.

 

Suivre une formation de secourisme comme le PSC1-Prévention et Secours Civique de niveau 1 vous permettra ainsi de savoir comment bien réagir face à une perte de connaissance en public et que vous suspectez un arrêt cardiaque. Vous serez alors tout à fait à même d’utiliser un défibrillateur pour faire face à cette urgence absolue en attendant l’arrivée des secours.

 

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes formations de gestes de premiers secours que nous proposons dans notre centre de formation.


Publié le 9 janvier 2023

Les derniers articles


le 12 décembre 2022Apprendre à votre enfant les bases du secourismeConnaître les bases du secourisme est une compétence importante pour tout le monde, quel que soit son âge. ...Secourismele 8 novembre 2022Prévention des risques : comment réagir face à une hémorragie ?La plupart des saignements peuvent être contrôlés en appliquant une pression directe sur la plaie. Dans certains ...Secourisme

Arrêt cardiaque : comment utiliser un défibrillateur ?

L’arrêt cardiaque est l’une des principales causes de décès dans le monde. En effet, selon l’OMS, les maladies cardiaques sont responsables de 17,7 millions de morts dans le monde par an.

Heureusement, il existe un moyen de contribuer à sauver des vies – en utilisant un défibrillateur. Savoir comment utiliser cet appareil qui sauve des vies peut faire la différence entre la vie et la mort dans une situation d’urgence. Ensemble, voyons comment bien utiliser cet outil qui sauve des vies.

 

Qu’est-ce qu’un arrêt cardiaque ? 

L’arrêt cardiaque se produit lorsque le cœur cesse de fonctionner correctement en raison d’un dysfonctionnement électrique dans le système de conduction du cœur. Cela empêche le sang oxygéné de circuler dans tout le corps, entraînant une perte de conscience et finalement la mort si elle n’est pas traitée rapidement. Le traitement le plus efficace de l’arrêt cardiaque est la réanimation cardiopulmonaire (RCP) associée à une défibrillation avec un défibrillateur. 

Qu’est-ce qu’un défibrillateur ? 

Un défibrillateur est un appareil qui envoie des impulsions électriques au cœur afin de le faire redémarrer après avoir cessé de battre suite à un arrêt cardiaque. Il fonctionne en délivrant un choc électrique directement au cœur, ce qui peut stopper un rythme dangereux comme la tachycardie ventriculaire et permettre au rythme normal de reprendre.

 

Les défibrillateurs sont utilisés par les professionnels de la santé et les premiers intervenants, mais ils sont de plus en plus courants dans les lieux publics tels que les aéroports, les centres commerciaux, les bureaux, les écoles, les centres communautaires, etc.

Quels sont les différents types de défibrillateurs ?

Il existe trois principaux types de défibrillateurs : les défibrillateurs externes automatisés (DEA), les défibrillateurs externes manuels et les défibrillateurs semi-automatiques (DSA).

 

Les DEA sont les plus courants dans les lieux publics, car ils sont relativement faciles à utiliser et ne nécessitent qu’une formation minimale. Les défibrillateurs externes manuels sont principalement utilisés par les professionnels de la santé et par les médecins dans les hôpitaux et les établissements médicaux. Les défibrillateurs semi-automatiques sont similaires aux DEA mais nécessitent que l’utilisateur appuie sur un bouton pour délivrer le choc.

Comment fonctionne un défibrillateur cardiaque ?

Les défibrillateurs sont conçus pour ramener par choc le cœur à son rythme normal lorsqu’il est devenu chaotique suite à un arrêt cardiaque. Pendant ce type d’urgence médicale, le patient n’a généralement ni pouls ni respiration, et son cœur bat de façon erratique. Le défibrillateur fonctionne en délivrant un choc électrique par le biais d’électrodes fixées sur la poitrine, ce qui arrête le rythme cardiaque chaotique et lui permet de se réinitialiser à son rythme normal. Il est essentiel que l’appareil soit utilisé correctement car il peut causer de graves dommages s’il n’est pas utilisé correctement.

Comment utiliser un défibrillateur ?

Pour utiliser un défibrillateur, il faut d’abord le mettre en marche et suivre les instructions données par l’appareil ou le manuel qui l’accompagne. Vous fixez les électrodes sur la poitrine de la personne qui semble faire un arrêt cardiaque. L’appareil analyse alors le rythme cardiaque et donne des instructions sur la marche à suivre, qu’il s’agisse d’administrer un choc ou non. Si l’appareil indique qu’un choc doit être administré, appuyez sur le bouton indiqué dans les instructions et suivez les instructions vocales.

La sécurité, le point d’orgue de l’utilisation de défibrillateurs

Lorsque vous utilisez un DEA, la sécurité doit être votre priorité absolue.

 

Suivez une formation de gestes de premiers secours pour savoir comment bien réagir face à une insuffisance cardiaque.

Apprendre à porter secours ne s’improvise pas, bien au contraire ! Suivre une formation de secourisme comme le PSC1-Prévention et Secours Civique de niveau 1 est essentiel pour maîtriser les gestes qui sauvent.

 

Que ce soit la maîtrise des gestes qui sauvent face à un incendie, ou à une hémorragie, une formation de secourisme est aussi importante pour savoir bien réagir en cas d’insuffisance cardiaque. La plupart des cours de premiers secours couvrent la RCP (réanimation cardiopulmonaire) ainsi que les compétences de base en matière de premiers secours, comme le bandage des plaies et le contrôle des saignements.

 

Suivre une formation de secourisme comme le PSC1-Prévention et Secours Civique de niveau 1 vous permettra ainsi de savoir comment bien réagir face à une perte de connaissance en public et que vous suspectez un arrêt cardiaque. Vous serez alors tout à fait à même d’utiliser un défibrillateur pour faire face à cette urgence absolue en attendant l’arrivée des secours.

 

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes formations de gestes de premiers secours que nous proposons dans notre centre de formation.