Prévention des risques : comment réagir face à une hémorragie ?

La plupart des saignements peuvent être contrôlés en appliquant une pression directe sur la plaie. Dans certains cas, cependant, des hémorragies plus graves peuvent se produire. Si vous vous trouvez dans une situation où quelqu’un saigne abondamment, il est important d’agir rapidement et calmement. 

 

Faisons le point sur les différents types d’hémorragies, les manières de réagir en cas d’hémorragie et ce qu’il ne faut pas faire en cas d’accident entraînant une perte abondante de sang.

Qu’est-ce qu’une hémorragie ?

Une hémorragie est une perte prolongée de sang à partir d’une plaie ou d’un orifice naturel, qui ne s’arrête pas spontanément. Elle nécessite une intervention rapide des secours et peut être tout à fait évitée en adoptant quelques bons réflexes et gestes qui sauvent. 

Les 3 principaux types d’hémorragie

L’hémorragie interne est une urgence médicale grave qui peut souvent être fatale. Elle se produit lorsque le sang s’écoule de l’intérieur du corps vers les tissus environnants. Cela peut se produire à la suite d’une blessure, comme un accident de voiture, ou d’un problème de santé, comme une rupture de la rate.

 

L’hémorragie externe est le type d’hémorragie le plus courant et est facile à reconnaître. Il se produit lorsque le sang s’infiltre à travers la peau et sur la surface du corps. Ce type de saignement peut être causé par de nombreux facteurs, comme une coupure, une éraflure ou une entaille.

 

L’hémorragie extériorisée est moins courante que l’hémorragie externe, mais elle peut être tout aussi dangereuse. Ce type d’hémorragie se produit lorsque le sang s’écoule par une ouverture naturelle du corps, comme la bouche, le nez ou le vagin. Ce type de saignement peut être causé par de nombreux facteurs, comme une blessure à la tête, un accouchement ou une tumeur.

 

Quelles sont les causes d’hémorragie ?

 

De nombreux appareils et produits ménagers courants peuvent présenter un risque sérieux d’hémorragie s’ils ne sont pas utilisés correctement. Par exemple, les couteaux électriques peuvent facilement provoquer des coupures s’ils ne sont pas manipulés correctement, tandis que les perceuses électriques peuvent causer des blessures par perforation si elles ne sont pas utilisées avec les précautions d’usage.

 

Comment éviter un accident entraînant une hémorragie ?

 

Il y a un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour réduire les risques de subir une hémorragie à la suite d’un accident ou d’une blessure.

 

 

Nos conseils pour arrêter une hémorragie.

Appliquez une pression directe sur la plaie

La première étape consiste à appliquer une pression directe sur la plaie afin d’arrêter l’écoulement du sang. Si possible, utilisez un tissu propre pour appliquer la pression. Si le saignement provient d’une artère, il peut être nécessaire d’utiliser vos doigts ou même votre main entière pour appliquer une pression suffisante pour arrêter l’écoulement du sang.

Surélevez le membre blessé

Une fois que vous avez appliqué une pression directe sur la plaie, il est important de surélever le membre blessé si possible. Cela permettra de réduire le gonflement et d’éviter une nouvelle perte de sang.

Appliquez un garrot

Dans certains cas, il peut être nécessaire d’appliquer un garrot afin de contrôler le saignement. Un garrot ne doit être utilisé qu’en dernier recours, car il peut causer des dommages permanents s’il n’est pas utilisé correctement. Si vous n’avez pas confiance en votre capacité à appliquer un garrot, n’hésitez pas à appeler une assistance médicale. Une chose importante à retenir : notez l’heure à laquelle vous avez fait le garrot pour le communiquer aux équipes de secouristes.

En attendant les secours…

Allongez la victime, alertez les services d’urgence et maintenez la compression manuelle jusqu’à l’arrivée des secours ou surveillez-la de près pour vous assurer qu’elle ne bouge pas, car cela pourrait entraîner des blessures supplémentaires !

Ce qu’il ne faut surtout pas faire quand vous assistez à un accident provoquant une hémorragie.

 

Zoom sur la formation PSC1 dispensée par l’UDPS 35 : cap vers les gestes qui sauvent en cas d’hémorragie

La formation PSC1 proposée par l’UDPS 35 est conçue pour vous aider à identifier et à traiter les hémorragies. Il s’agit d’un cours simple qui ne prend que sept heures, et qui pourrait littéralement sauver votre vie ou celle d’un être cher. Apprendre à porter secours ne s’improvise pas, venez découvrir nos enseignements ! 

Les compétences en matière de premiers secours sont essentielles pour tous, alors inscrivez-vous dès aujourd’hui à la prochaine session de cette formation de secourisme pour maîtriser les gestes de premiers secours en cas d’hémorragie !


Publié le 8 novembre 2022

Les derniers articles


le 13 octobre 2022Apprendre à porter secours ne s’improvise pasEn France, chaque année, des milliers de personnes sont victimes d’accidents : plus de 4,5 millions d’accidents ...Secourismele 26 septembre 20226 avantages de faire du bénévolat pendant ses études avec l’UDPS 35Vous êtes étudiant.e à l’Université de Rennes 1 au campus de Villejean ou bien ou bien à l’Université Rennes ...Actualités

Prévention des risques : comment réagir face à une hémorragie ?

La plupart des saignements peuvent être contrôlés en appliquant une pression directe sur la plaie. Dans certains cas, cependant, des hémorragies plus graves peuvent se produire. Si vous vous trouvez dans une situation où quelqu’un saigne abondamment, il est important d’agir rapidement et calmement. 

 

Faisons le point sur les différents types d’hémorragies, les manières de réagir en cas d’hémorragie et ce qu’il ne faut pas faire en cas d’accident entraînant une perte abondante de sang.

Qu’est-ce qu’une hémorragie ?

Une hémorragie est une perte prolongée de sang à partir d’une plaie ou d’un orifice naturel, qui ne s’arrête pas spontanément. Elle nécessite une intervention rapide des secours et peut être tout à fait évitée en adoptant quelques bons réflexes et gestes qui sauvent. 

Les 3 principaux types d’hémorragie

L’hémorragie interne est une urgence médicale grave qui peut souvent être fatale. Elle se produit lorsque le sang s’écoule de l’intérieur du corps vers les tissus environnants. Cela peut se produire à la suite d’une blessure, comme un accident de voiture, ou d’un problème de santé, comme une rupture de la rate.

 

L’hémorragie externe est le type d’hémorragie le plus courant et est facile à reconnaître. Il se produit lorsque le sang s’infiltre à travers la peau et sur la surface du corps. Ce type de saignement peut être causé par de nombreux facteurs, comme une coupure, une éraflure ou une entaille.

 

L’hémorragie extériorisée est moins courante que l’hémorragie externe, mais elle peut être tout aussi dangereuse. Ce type d’hémorragie se produit lorsque le sang s’écoule par une ouverture naturelle du corps, comme la bouche, le nez ou le vagin. Ce type de saignement peut être causé par de nombreux facteurs, comme une blessure à la tête, un accouchement ou une tumeur.

 

Quelles sont les causes d’hémorragie ?

 

De nombreux appareils et produits ménagers courants peuvent présenter un risque sérieux d’hémorragie s’ils ne sont pas utilisés correctement. Par exemple, les couteaux électriques peuvent facilement provoquer des coupures s’ils ne sont pas manipulés correctement, tandis que les perceuses électriques peuvent causer des blessures par perforation si elles ne sont pas utilisées avec les précautions d’usage.

 

Comment éviter un accident entraînant une hémorragie ?

 

Il y a un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour réduire les risques de subir une hémorragie à la suite d’un accident ou d’une blessure.

 

 

Nos conseils pour arrêter une hémorragie.

Appliquez une pression directe sur la plaie

La première étape consiste à appliquer une pression directe sur la plaie afin d’arrêter l’écoulement du sang. Si possible, utilisez un tissu propre pour appliquer la pression. Si le saignement provient d’une artère, il peut être nécessaire d’utiliser vos doigts ou même votre main entière pour appliquer une pression suffisante pour arrêter l’écoulement du sang.

Surélevez le membre blessé

Une fois que vous avez appliqué une pression directe sur la plaie, il est important de surélever le membre blessé si possible. Cela permettra de réduire le gonflement et d’éviter une nouvelle perte de sang.

Appliquez un garrot

Dans certains cas, il peut être nécessaire d’appliquer un garrot afin de contrôler le saignement. Un garrot ne doit être utilisé qu’en dernier recours, car il peut causer des dommages permanents s’il n’est pas utilisé correctement. Si vous n’avez pas confiance en votre capacité à appliquer un garrot, n’hésitez pas à appeler une assistance médicale. Une chose importante à retenir : notez l’heure à laquelle vous avez fait le garrot pour le communiquer aux équipes de secouristes.

En attendant les secours…

Allongez la victime, alertez les services d’urgence et maintenez la compression manuelle jusqu’à l’arrivée des secours ou surveillez-la de près pour vous assurer qu’elle ne bouge pas, car cela pourrait entraîner des blessures supplémentaires !

Ce qu’il ne faut surtout pas faire quand vous assistez à un accident provoquant une hémorragie.

 

Zoom sur la formation PSC1 dispensée par l’UDPS 35 : cap vers les gestes qui sauvent en cas d’hémorragie

La formation PSC1 proposée par l’UDPS 35 est conçue pour vous aider à identifier et à traiter les hémorragies. Il s’agit d’un cours simple qui ne prend que sept heures, et qui pourrait littéralement sauver votre vie ou celle d’un être cher. Apprendre à porter secours ne s’improvise pas, venez découvrir nos enseignements ! 

Les compétences en matière de premiers secours sont essentielles pour tous, alors inscrivez-vous dès aujourd’hui à la prochaine session de cette formation de secourisme pour maîtriser les gestes de premiers secours en cas d’hémorragie !