Les risques domestiques en hiver : comment les prévenir et comment agir en cas de situation d’urgence ?

L’hiver est définitivement installé, le froid et les soirées cocooning à la maison sont la norme en cette saison hivernale… Attention, l’hiver est aussi synonyme d’une augmentation des accidents domestiques ou accidents de la vie courante : intoxication au monoxyde de carbone, brulures, étouffement… Quels réflexes adopter quand vous faites face à un accident domestique et qu’un de vos enfants se trouve en situation d’urgence ? Avant que le pire ne survienne, la prévention des risques domestiques est un maillon clé pour protéger vos proches. L’UDPS35 fait le point pour vous des dangers domestiques et vous apporte ses conseils et bons gestes pour éviter une tragédie. 

Accidents domestiques : qui est touché  ?

Avant de se plonger plus précisément sur les risques domestiques en hiver, il est important de définir quel type de population est principalement touché par les dangers de la maison. Selon Santé Publique France, les accidents de la vie courante (c’est-à-dire les accidents domestiques, de loisirs et ayant lieu aux alentours du domicile)  touchent deux catégories de populations : les enfants et les personnes âgées. 

Risques d’accidents domestiques en hiver : pourquoi la saison froide est plus dangereuse ?

Chaque saison est source de dangers : en été, le risque de noyade dans votre piscine extérieure suscite votre attention. Vous pensez rester au chaud durant la saison hivernale, confortablement installé dans votre canapé ? Attention, l’hiver n’est pas sans dangers, bien au contraire. 

Indéniablement, plus l’on passe du temps à son domicile, plus le risque d’accident est élevé. Et c’est si vite arrivé. Les enfants peuvent s’étouffer avec un simple gâteau apéritif lors de votre soirée entre amis. Un feu de cheminée peut rapidement être mal maitrisé et conduire à un incendie domestique, un accident pouvant entraîner brûlures et asphyxie. Votre chauffage peut vous intoxiquer au monoxyde de carbone quand vous pensez vous sentir en sécurité dans votre maison. Faisons le point des situations dangereuses en hiver qui pourraient être évités avec des gestes simples.

Incendie domestique : une simple étincelle et c’est le drame

Le saviez-vous ? En 10 ans, le nombre d’incendies domestique a augmenté de plus de 50 %.  La cause ? Une surcharge électrique d’appareils toujours plus gourmands en énergie, des sources de chaleur mal maitrisées ou un accident en cuisine. Comment prévenir les accidents domestiques hivernaux de ce type ? Voici quelques bons réflexes à adopter :

Le risque de suffocation chez les plus jeunes : la vigilance absolue pour éviter le pire

Pour éviter les accidents domestiques quand on est parents, on doit être toujours vigilant. Laisser des enfants sans surveillance n’est bien sûr pas envisageable, mais difficile de rester toujours aux aguets quand vous recevez des amis chez vous. Une simple cacahouète qui passe mal peut conduire votre bout’chou aux urgences. Une situation qui n’a rien de marginale : en effet, la suffocation est une des principales causes de décès par accident de la vie courante, dont 50 % des victimes de suffocation qui sont des enfants de moins de 5 ans. Comment éviter cette situation et passer une soirée en toute sécurité ?

Les bons gestes : 

L’intoxication au monoxyde de carbone : un risque domestique hivernal à ne surtout pas négliger

Le monoxyde de carbone (CO) est responsable d’une centaine de décès en moyenne par an. Il est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France. Pourtant, des gestes simples évitent ces intoxications à ce gaz incolore et incolore.

La prévention des accidents domestiques passe aussi par la maîtrise des gestes qui sauvent

Difficile de voir le danger partout, alors pourquoi ne pas vous former au premier gestes qui sauvent en suivant notre formation PSC1 (Prévention et Secours Civique de niveau 1) ?

Vous saurez comment réagir face à une situation d’urgence : brûlure, obstruction des voies respiratoires par un corps étranger, traumatismes… Notre formateur vous apprendra tous les gestes de premiers secours pour réagir vite contre les accidents domestiques.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez cet article relatif à la formation PSC1 à Rennes. Vous voulez vous lancer pour lutter contre les accidents domestiques, hiver comme été ? Contactez-nous ! 


Publié le 7 janvier 2022

Les derniers articles


le 7 avril 2022Comment sécuriser vos évènements sportifs avec l’UDPS 35 ?Un événement sportif ne s’organise pas à la vite, bien au contraire. La sécurité des participants à la ...Actualités le 6 mars 2022Premiers Secours en Santé Mentale : qu’est-ce que la formation PSSM ?Les gestes de premiers secours pour une personne en détresse physique qui s’étouffe, saigne abondamment ou fait ...Actualités

Les risques domestiques en hiver : comment les prévenir et comment agir en cas de situation d’urgence ?

L’hiver est définitivement installé, le froid et les soirées cocooning à la maison sont la norme en cette saison hivernale… Attention, l’hiver est aussi synonyme d’une augmentation des accidents domestiques ou accidents de la vie courante : intoxication au monoxyde de carbone, brulures, étouffement… Quels réflexes adopter quand vous faites face à un accident domestique et qu’un de vos enfants se trouve en situation d’urgence ? Avant que le pire ne survienne, la prévention des risques domestiques est un maillon clé pour protéger vos proches. L’UDPS35 fait le point pour vous des dangers domestiques et vous apporte ses conseils et bons gestes pour éviter une tragédie. 

Accidents domestiques : qui est touché  ?

Avant de se plonger plus précisément sur les risques domestiques en hiver, il est important de définir quel type de population est principalement touché par les dangers de la maison. Selon Santé Publique France, les accidents de la vie courante (c’est-à-dire les accidents domestiques, de loisirs et ayant lieu aux alentours du domicile)  touchent deux catégories de populations : les enfants et les personnes âgées. 

Risques d’accidents domestiques en hiver : pourquoi la saison froide est plus dangereuse ?

Chaque saison est source de dangers : en été, le risque de noyade dans votre piscine extérieure suscite votre attention. Vous pensez rester au chaud durant la saison hivernale, confortablement installé dans votre canapé ? Attention, l’hiver n’est pas sans dangers, bien au contraire. 

Indéniablement, plus l’on passe du temps à son domicile, plus le risque d’accident est élevé. Et c’est si vite arrivé. Les enfants peuvent s’étouffer avec un simple gâteau apéritif lors de votre soirée entre amis. Un feu de cheminée peut rapidement être mal maitrisé et conduire à un incendie domestique, un accident pouvant entraîner brûlures et asphyxie. Votre chauffage peut vous intoxiquer au monoxyde de carbone quand vous pensez vous sentir en sécurité dans votre maison. Faisons le point des situations dangereuses en hiver qui pourraient être évités avec des gestes simples.

Incendie domestique : une simple étincelle et c’est le drame

Le saviez-vous ? En 10 ans, le nombre d’incendies domestique a augmenté de plus de 50 %.  La cause ? Une surcharge électrique d’appareils toujours plus gourmands en énergie, des sources de chaleur mal maitrisées ou un accident en cuisine. Comment prévenir les accidents domestiques hivernaux de ce type ? Voici quelques bons réflexes à adopter :

Le risque de suffocation chez les plus jeunes : la vigilance absolue pour éviter le pire

Pour éviter les accidents domestiques quand on est parents, on doit être toujours vigilant. Laisser des enfants sans surveillance n’est bien sûr pas envisageable, mais difficile de rester toujours aux aguets quand vous recevez des amis chez vous. Une simple cacahouète qui passe mal peut conduire votre bout’chou aux urgences. Une situation qui n’a rien de marginale : en effet, la suffocation est une des principales causes de décès par accident de la vie courante, dont 50 % des victimes de suffocation qui sont des enfants de moins de 5 ans. Comment éviter cette situation et passer une soirée en toute sécurité ?

Les bons gestes : 

L’intoxication au monoxyde de carbone : un risque domestique hivernal à ne surtout pas négliger

Le monoxyde de carbone (CO) est responsable d’une centaine de décès en moyenne par an. Il est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France. Pourtant, des gestes simples évitent ces intoxications à ce gaz incolore et incolore.

La prévention des accidents domestiques passe aussi par la maîtrise des gestes qui sauvent

Difficile de voir le danger partout, alors pourquoi ne pas vous former au premier gestes qui sauvent en suivant notre formation PSC1 (Prévention et Secours Civique de niveau 1) ?

Vous saurez comment réagir face à une situation d’urgence : brûlure, obstruction des voies respiratoires par un corps étranger, traumatismes… Notre formateur vous apprendra tous les gestes de premiers secours pour réagir vite contre les accidents domestiques.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez cet article relatif à la formation PSC1 à Rennes. Vous voulez vous lancer pour lutter contre les accidents domestiques, hiver comme été ? Contactez-nous !