Printemps : Comment éviter les accidents domestiques ?

Avec l’arrivée des beaux jours, vous avez très certainement l’envie de profiter d’une belle balade pour cueillir des champignons ou des plantes sauvages comestibles, ou encore de bricoler et de jardiner. Mais ce n’est pas sans danger ! Une chute, une blessure, une intoxication peuvent vite arriver ! En France, près de 300 000 personnes se blessent lors d’une activité au Printemps et se retrouvent aux urgences, petits comme grands. La majorité des accidents peuvent être évités. Alors, comment prévenir les accidents domestiques ? Notre équipe UDPS 35 vous livre ses astuces pour pratiquer tous vos loisirs en toute sécurité.

Qu’est-ce qu’un accident domestique ?

L’accident domestique est un accident de la vie courante. Il se produit au domicile de la victime, dans la maison ou dans le jardin. Ils surviennent plus souvent que l’on ne pense. Les accidents domestiques représentent 60% des accidents de la vie courante. En effet, c’est la troisième cause de mortalité en France.

Les accidents de la vie courante

Ces accidents de la vie courante sont considérés comme “non intentionnels”. Si nous excluons les accidents domestiques, nous retrouvons aussi :

Bricolage et jardinage : éviter les blessures, les coupures

À l’annonce d’une météo favorable, le bricolage et le jardinage sont les principales activités favorite des Français. Cependant, cette activité nécessite de prendre des précautions. En effet, un accident peut vite arriver. Alors pensez à sécuriser le lieu de votre activité et protégez-vous en vous équipant de matériaux de protection adapté à votre activité : gants, masque, lunettes, chaussures, casque.

Pour éviter les risques de coupures, de brûlures, de chute et même d’intoxication, quelques conseils :

Avant de bricoler :

Après l’activité :

Cueillette : Intoxication par les champignons ou les plantes sauvages

Faites attention à la cueillette de plantes sauvages comestibles ou de champignons. Ils peuvent se récolter sur votre terrain ou lors de vos promenades printanières. Éviter de cuisiner ces aliments si vous n’êtes pas sûrs qu’ils soient comestibles. Faites appel à un professionnel ou le plus simple, en cas de doute, le plus prudent est de ne rien consommer !

La pollution

Il faut faire attention aussi à l’endroit où la plante ou le champignon ont été cueillis. La cueillette ne doit pas se faire sur les bords de routes, les voies ferrées, près des usines, près des champs cultivés, ni près des décharges. Ces lieux peuvent être pollués et par mesure de précaution, il faut éviter de cueillir et de consommer les plantes à ces endroits même si les plantes peuvent ne pas contenir de polluant. Pour assurer votre sécurité et votre santé, ne les consommez pas.

Les bactéries

Autre danger non lié au fait que la plante soit toxique et à la pollution, ce sont les bactéries. Les plantes peuvent se développer dans des eaux stagnantes où les urines des rongeurs peuvent se retrouver. Et donc, vous transmettre la leptospirose couramment appelée la “maladie du rat”. Les symptômes peuvent se manifester au bout du 4ème jour de contamination par une forte fièvre et des douleurs. Cette infection reste rare en France mais la prudence est toujours de mise !

Que faire en cas d’accident ?

Chute

Les chutes peuvent être bénignes. Même en l’absence de plaie, il est conseillé de consulter un médecin si la victime témoigne d’un des symptômes suivants :

Coupure

Qu’il s’agisse d’une coupure superficielle ou plus profonde, il est nécessaire de suivre les gestes de premiers secours suivants :

Brûlure

Ingestion de produits dangereux ou de plantes toxiques

En cas d’intoxication aux plantes ou à des champignons, ou d’ingestion de produits dangereux, ne tentez pas d’ingérer d’autres aliments. Ne vous faites pas vomir. Ne buvez rien. Et appelez le 15 ou un centre anti poison.

Il est important de se former aux gestes de premiers secours. Sauver une vie en apprenant les gestes de premiers secours en 7h ! Inscrivez-vous dès aujourd’hui à la prochaine session de formation de secourisme proposée par notre équipe UDPS.


Publié le 17 mars 2023

Les derniers articles


le 12 février 2024Vie d’entreprise et secourisme : ce qu’il faut savoirEn milieu professionnel, la sécurité des employés est une priorité qui ne saurait être négligée. Les ...Secourismele 18 janvier 202410 conseils pour affronter la vague de froid en FranceL’hiver, tant attendu, s’est enfin installé. Depuis le début du mois de janvier 2024, la vague de froid en France ...Secourisme

Printemps : Comment éviter les accidents domestiques ?

Avec l’arrivée des beaux jours, vous avez très certainement l’envie de profiter d’une belle balade pour cueillir des champignons ou des plantes sauvages comestibles, ou encore de bricoler et de jardiner. Mais ce n’est pas sans danger ! Une chute, une blessure, une intoxication peuvent vite arriver ! En France, près de 300 000 personnes se blessent lors d’une activité au Printemps et se retrouvent aux urgences, petits comme grands. La majorité des accidents peuvent être évités. Alors, comment prévenir les accidents domestiques ? Notre équipe UDPS 35 vous livre ses astuces pour pratiquer tous vos loisirs en toute sécurité.

Qu’est-ce qu’un accident domestique ?

L’accident domestique est un accident de la vie courante. Il se produit au domicile de la victime, dans la maison ou dans le jardin. Ils surviennent plus souvent que l’on ne pense. Les accidents domestiques représentent 60% des accidents de la vie courante. En effet, c’est la troisième cause de mortalité en France.

Les accidents de la vie courante

Ces accidents de la vie courante sont considérés comme “non intentionnels”. Si nous excluons les accidents domestiques, nous retrouvons aussi :

Bricolage et jardinage : éviter les blessures, les coupures

À l’annonce d’une météo favorable, le bricolage et le jardinage sont les principales activités favorite des Français. Cependant, cette activité nécessite de prendre des précautions. En effet, un accident peut vite arriver. Alors pensez à sécuriser le lieu de votre activité et protégez-vous en vous équipant de matériaux de protection adapté à votre activité : gants, masque, lunettes, chaussures, casque.

Pour éviter les risques de coupures, de brûlures, de chute et même d’intoxication, quelques conseils :

Avant de bricoler :

Après l’activité :

Cueillette : Intoxication par les champignons ou les plantes sauvages

Faites attention à la cueillette de plantes sauvages comestibles ou de champignons. Ils peuvent se récolter sur votre terrain ou lors de vos promenades printanières. Éviter de cuisiner ces aliments si vous n’êtes pas sûrs qu’ils soient comestibles. Faites appel à un professionnel ou le plus simple, en cas de doute, le plus prudent est de ne rien consommer !

La pollution

Il faut faire attention aussi à l’endroit où la plante ou le champignon ont été cueillis. La cueillette ne doit pas se faire sur les bords de routes, les voies ferrées, près des usines, près des champs cultivés, ni près des décharges. Ces lieux peuvent être pollués et par mesure de précaution, il faut éviter de cueillir et de consommer les plantes à ces endroits même si les plantes peuvent ne pas contenir de polluant. Pour assurer votre sécurité et votre santé, ne les consommez pas.

Les bactéries

Autre danger non lié au fait que la plante soit toxique et à la pollution, ce sont les bactéries. Les plantes peuvent se développer dans des eaux stagnantes où les urines des rongeurs peuvent se retrouver. Et donc, vous transmettre la leptospirose couramment appelée la “maladie du rat”. Les symptômes peuvent se manifester au bout du 4ème jour de contamination par une forte fièvre et des douleurs. Cette infection reste rare en France mais la prudence est toujours de mise !

Que faire en cas d’accident ?

Chute

Les chutes peuvent être bénignes. Même en l’absence de plaie, il est conseillé de consulter un médecin si la victime témoigne d’un des symptômes suivants :

Coupure

Qu’il s’agisse d’une coupure superficielle ou plus profonde, il est nécessaire de suivre les gestes de premiers secours suivants :

Brûlure

Ingestion de produits dangereux ou de plantes toxiques

En cas d’intoxication aux plantes ou à des champignons, ou d’ingestion de produits dangereux, ne tentez pas d’ingérer d’autres aliments. Ne vous faites pas vomir. Ne buvez rien. Et appelez le 15 ou un centre anti poison.

Il est important de se former aux gestes de premiers secours. Sauver une vie en apprenant les gestes de premiers secours en 7h ! Inscrivez-vous dès aujourd’hui à la prochaine session de formation de secourisme proposée par notre équipe UDPS.